MOTO - CHAMPIONNAT DE FRANCE D’ENDURANCE 

BILAN DE LA SAISON 2015 DU TEAM LVM MOTORS


2015 l’année des doublés

La Kawasaki n° 38 a été couronnée.

L’écurie rhodano-iséroise a conservé le titre Superstock, acquis en 2014, et aussi remporté celui en Supersport avec sa deuxième moto. Et LVM Motors nourrit de nouvelles ambitions…

En sport, le plus dur n’est pas d’arriver au sommet mais de s’y maintenir. Le team LVM Motors a réussi cette performance en remportant à nouveau le championnat de France d’endurance (CFE) en 2015 avec la Kawasaki n° 38, en catégorie Superstock (1 000 cm³). « Ce fut bien plus compliqué pour nous », indique Jérôme Argoud, son team manager. « On a eu quelques soucis, des chutes, en début de saison et on n’était pas sûr d’aller au bout du championnat. Finalement, on l’a fait et on a le titre. »

Les pilotes, le Nord-Isérois David Henriques et Mickaël Morin, remplacé ensuite par Eric Farlat (Ain) puis Maxime Lelièvre, ont tiré la quintessence de la ZX10-R, avec une grosse fin de championnat (voir Repères). « On s’est servi de l’expérience de 2014 pour faire un championnat correct », souligne Jérôme Argoud. « On a aussi une équipe très bien constituée. » Pilotes, mécanos, ostéopathes, cuisiniers, bénévoles… Près de 25 personnes, dont beaucoup de membres résident en Isère rhodanienne, font tourner la structure basée à Sainte-Consorce (Rhône).

L’écurie a tellement bien roulé que sa deuxième moto, la n° 41 pilotée par Amandine Creusot et Laurent Allamanche (avec Jean-Camille Sanchez en fin de saison), a aussi remporté le titre dans le trophée d’endurance. « Ce sont des motos de 600 cm³ mais ce championnat a la même valeur que le CFE », apprécie Maxime Lelièvre, le président du team.

En 2016, place aux courses de 24 heures

Cette réussite, dans un championnat coûteux mais peu médiatisé, avec des courses de 4 heures environ, donne des envies d’autre chose au team LVM Motors. « On voulait marquer le coup en CFE et ce titre est bien pour le team. En 2016, on aimerait bien faire des courses de 24 heures. On veut franchir un cap et on a tout le matériel pour ça », avance Maxime Lelièvre.

Aussi, après avoir reçu ce samedi à Nantes ses trophées de la part de Oz3, organisateur du CFE, le team LVM Motors va se tourner rapidement vers la saison 2016. Dont le grand objectif sera le Bol d’Or, en septembre au Castellet. « On va aussi faire les 24 heures de Barcelone (fin juin) pour se roder et peut-être quelques manches du CFE pour bien s’entraîner », précise Jérôme Argoud.

Avec le soutien de Delta Motos (Valence), partenaire de poids, et toujours sur Kawasaki (et une nouvelle ZX10-R à préparer) pour poursuivre la (belle) aventure démarrée voilà cinq ans.

En championnat de France d’endurance1 manche (Nogaro) : annulée ; 2 manche (Dijon Prénois, 22 au 24 mai) ; 3 en Superstock (moto n° 38) et 1 en Supersport (moto n° 41) ; 3 manche (Pau Arnos, 10 au 12 juillet) : abandon en Superstock et 3 en Supersport ; 4 manche (Le Vigeant, 6 au 9 août) : 2 en Superstock (3 au scratch) et abandon en Supersport ; 5 manche (Lédenon, 4 au 6 septembre) : 1 en Superstock (1 au scratch) et 3 en Supersport ; 6 manche (Magny-Cours, 15 au 18 octobre) : 2 en Superstock (2 au scratch) et pas de course en Supersport.Classement général : n° 38 82 points (2 au scratch et 1 en Superstock) ; n° 41 21 points (16 au scratch et 1 en Supersport).
 
Par Florent COTTÉ Publié le 20/11/2015 à 06:00 

Le Dauphiné Libéré

 

 

TEAM LVM MOTORS AU CIRCUIT DU VIGEANT (VAL DE VIENNE)

Malgré un début de saison difficile pour le Team, l'équipe ne baisse pas les bras et remonte à nouveau sur le Podium !

Première Manche du Championnat au circuit de Dijon Prenois :

3ème  en  1000cm3 Superstock  pour la  #38

1er en 600 Supersport  pour la  #41

Clic ici pour consulter l'article

Deuxième Manche du Championnat au circuit de Pau Arnos :

Abandon de l'équipage de la  #38  sur chute de la moto

3ème  en  600cm3  pour la  #41

Clic ici pour consulter l'article

 

Résumé de la Troisième Manche du Championnat au circuit du Vigeant :

Ci-dessous :

 

Vendredi 7 Août :

Arrivée au circuit pour la 3ème manche du Championnat de France d’Endurance, au circuit du Vigeant.

Il s'agit de la journée d'essais. Le lendemain samedi se déroulent les qualifications. La course quand à elle est pour dimanche 15h.

David Henriques et Maxime Lelièvre sur la 1000 cm3 #38

Amandine Creusot et Laurent Allamanche sur la 600 cm3 #41

Vendredi 7 Août :  La matinée d'essais s'est très bien déroulée, mais un souci de boîte de vitesses nous empêche de rouler l'après-midi sur la #38… Heureusement, une très bonne progression de la #41 !

P B EMBR

Pierre Berthet démonte la boîte de vitesses de la #38

Samedi 8 Août : Les qualifications se sont bien passé pour les deux équipages, malgré une piste sous la pluie le matin et difficilement « séchante » l'après-midi.

La #38 partira en 2ème position au général (1ère de notre catégorie). Départ de la course Dimanche 15h.

Pour la #41 les conditions de piste lors de la qualification n’a pas permis à l’équipage de se retrouver en Finale A l’après-midi. C’est donc en Finale B qu’ils prendront le départ.

CIRCUIT VIGEANT

Le circuit du Vigeant

Dimanche 9 Août :  (3ème manche du Championnat de France d'Endurance) Très bon départ de course avec David Henriques au guidon. C'est parti pour 4h de course.

Très bon premier relais de David qui était en première position. Maxime ressort en 2ème position !

Fin du deuxième relais effectué par Maxime, qui a gagné et maintenu la 1ère place. Après son passage aux stands David ressort en 3eme position

Après le dernier relais, la #38 arrive à la fin de la course avec une 3ème position au scratch et 2ème de la catégorie Superstock.

38FRONT

Pour l’équipage #41 la pluie n’a pas arrangé les choses. Suite à de mauvaises qualifications dûes aux intempéries, il a fallu redoubler d’effort pour remonter dans les premières places, ce qui les a conduit à la faute. Amandine Creusot ayant pu ramener le transpondeur au stand, celui-ci a été mis sur la deuxième moto, avec laquelle ils ont pu finir la course. Ce qui leur a permis de gagner quelques points pour le championnat. Ces points importants leur permettent de garder la tête du Championnat !

Arrivée

Bravo à tous nos pilotes ! Amandine Creusot, Laurent Allamanche, David Henriques et Maxime Lelièvre.

 

 

Beau temps pour la course de DIJON-PRENOIS pour la #38 et la #41

clic sur les photos pour en (a)voir plus !

Ambiance-344

ESSAIS :

#38 (1000 cm3) : Lors des essais, David chute sans gravité pour lui, mais la moto elle est en miettes. Les mécaniciens préparent et règlent la seconde moto pour les qualifications. 

De très belles qualifications aussi qui placent la #38 pour un départ à la 3eme position et1ère au classement 1000cc (catégorie Superstock).

Endurance-3263

#41 (600 cm3) : 

 

Après de très belles qualifications départ à la 31 ème place (et 1 er 600cc) pour Amandine CREUSOT

 

  Endurance-3265


Départ pour David HENRIQUES. Lors du 1er tour de chauffe, un problème de carénage nous empêchera de prendre le départ. Nous partirons donc avec 4 tours de retard. Un mauvais départ également pour la #41 qui cale sur la grille départ et qui se retrouve avant-dernière... Juste devant la #38.

 

Premier relais effectué par Eric FARLAT qui rentrera avec un pneu déstructuré avec tout le flanc droit décollé , Après un changement de roue David henriques reprend la piste. La course s'arrête ensuite.

Ambiance-345

Drapeau rouge ! A cause d'une moto accidentée sur la piste et qui a pris feu.

 

La #38 était 15 ème avant cela , mais David HENRIQUES qui était juste derrière la moto victime de la chute glisse sur une trainée d'huile sur la piste. Le pilote n'a aucune blessure mais la moto elle est très abimée. La course ne repartira pas .

Résultat : la #38  finit 15 ème au général et 3eme dans sa catégorie (1000cc catégorie Superstock).

 

RdP-160

David HENRIQUES - Eric FARLAT

La #41, quant à elle a enchaîné de superbes relais, effectué une superbe remontée. Il finissent 1er de leur catégorie (600 Superport).

 RdP-189

 Maxime LELIEVRE - Amandine CREUSOT

 

Rendez vous à PAU ARNOS pour la seconde manche !

 

 

 

COURSE DE PAU-ARNOS 38

#38 (1000 cm3) : Début des qualification la moto est bien réglée et les pilotes sont à l’aise. Le pilote jaune (David HENRIQUESne fera qu’une seule qualification car lors de la deuxième une légère pluie s’était invitée. La #38 sera 3eme pour le départ.

Endurance 1125

Apres de belles qualifications départ donc à la 3ème position pour David HENRIQUES qui remonte rapidement en 2ème.

Endurance 1370

Il gardera la même position pendant 40 minutes , puis il chute sans gravité ni blessure dans un virage lent. Le temps de rapatrier la moto un retard de 10 tours a été pris .Le temps de changer la pièce cassée nous aurions été à 12 tours de retard . C’est donc avec beaucoup de regret que nous prenons la décision d’abandonner.

 

COURSE DE PAU-ARNOS 41

#41 (600cm3) : Pour cette 2ème course de la saison les pilotes engagés étaient :

Endurance 1364

Maxime LELIEVRE

Endurance 1564

 et Laurent ALLAMANCHE

Ayant fait eux aussi de bonnes qualifications, ils partiront 19 ème au général et 4 ème en 600 cc . Départ de Maxime .

Problèmes mécaniques la boite de vitesse est bloquée... Maxime LELIEVRE est obligé de sortir sa moto de la piste..

Endurance 1675

Il s’empresse ensuite de ramener le transpondeur au stand et Laurent ALLAMANCHE repart aussitôt avec sa machine qui reste seule en compétition...

Endurance 1012

 

Il se relaieront donc et termineront la course avec une seule moto cette fois ci.

Endurance 2437

Ils terminent tout de même en 3ème position 600cm3 ce qui est un beau résultat compte tenu des aléas et du fait que Laurent ALLAMANCHE réalisait sa 1er endurance !

RdP 130 

Rendez-vous au VIGEANT pour la troisième manche !

 

 

joomlajoomla templates 3
2017  LVM MOTORS  globbers joomla template